Mon histoire

Qui se cache derrière Rue Labilu ? 

Je m’appelle Laure BUIL.

Je suis artisane et créatrice dans mon département natal, les Hautes-Pyrénées.

Mon nom de créatrice, Rue Labilu, est l’anagramme de la combinaison de mon nom et de mon prénom.

Après une carrière dans la gendarmerie, à des centaines de kilomètres de mes racines, j’ai décidé de rentrer « au pays ».

Dans le cadre de ma reconversion professionnelle, ce retour aux sources m’a permis de me recentrer sur ce qui me tenait vraiment à cœur et ce que j’aimais réellement faire.

J’ai toujours beaucoup apprécier créer et travailler manuellement, mais c’est très récemment que j’ai découvert la couture.

   

Je m’y suis tout d’abord intéressée en autodidacte puis, j’ai suivi une formation chez une couturière professionnelle.

Dès le départ, j’ai été attirée par la confection textile de sacs à main et de maroquinerie. Je trouve très souvent mon inspiration dans les matières textiles que j’utilise.

La plupart du temps, c’est le tissu qui m’inspire un sac et pas l’inverse. Je suis aussi très sensible à l’art déco qui oriente le caractère de certains de mes modèles.

Enfin, je porte une attention toute particulière aux finitions de mes créations car pour moi,

En parallèle du travail du tissu, il m’est venu une envie soudaine de travailler une matière totalement différente et pour cause, il s’agit du béton.

Cela fait de nombreuses années que je réalisais des montages de bijoux, mais cela ne me suffisait pas. J’avais besoin de me démarquer. C’est alors que le béton s’est imposé tout naturellement à moi.

Pour moi, il était temps de lui rendre hommage en lui offrant une destination purement esthétique. Et je dois dire que le résultat a été à la hauteur de mes espérances !

Qu’il soit laissé au « naturel  » ou coloré, il est assez étonnant de voir à quel point le béton travaillé sous forme de bijoux est élégant et esthétique.